top of page

Vitamines : point trop n'en faut !

Dernière mise à jour : 6 déc. 2022

L'excès est l'ennemi du bien, même côté vitamines ! Il existe 13 vitamines essentielles à notre organisme et leur consommation en quantité suffisante et adaptée est la meilleure garantie dans la prévention de carences aux conséquences sérieuses sur notre santé.


Divisées en deux catégories, liposolubles et hydrosolubles, ces 13 vitamines sont les suivantes : A, C, D, E, K, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 et B12. Aussi essentielles qu'elles puissent être, leur excès ou leur abus devient néfaste.


Quels sont les risques à prendre trop de vitamines et de minéraux ? Les réponses.



À quoi servent les #vitamines et #minéraux ?


Les #phanères (ongles et cheveux) mais également les #yeux ont besoin de vitamine A pour être en bonne santé. Les sources naturelles de vitamine A comprennent les germes de blé, les carottes, les épinards, le chou frisé et certains aliments d'origine animale.


Les vitamines B contribuent au #métabolisme de l'organisme. Elles aident notamment à transporter l'oxygène et les nutriments aux différents organes du corps humain. Les grains entiers, la viande, les abats sont tous de bonnes sources de vitamines B.


Antioxydante, la vitamine C renferme de nombreux mystères. Elle est nécessaire au bon fonctionnement du système #immunitaire mais également pour fabriquer du collagène de la peau et des muqueuses. Les sources naturelles de vitamine C comprennent les poivrons, les agrumes et le persil.



Véritable "couteau suisse" du corps humain, la vitamine D est aussi importante pour les #os que pour le système immunitaire. Vous pouvez augmenter naturellement les niveaux de vitamine D en vous exposant au soleil.


La vitamine E aide à prévenir le #stress oxydatif. Les sources alimentaires de vitamine E comprennent les graines de tournesol, les amandes, les épinards et les avocats.


Le #fer.

Le fer est le minéral essentiel à la production de nos globules rouges (#hématies). Les meilleures sources de fer sont les œufs, la viande rouge, les épinards et les légumineuses comme les lentilles par exemple.


Le #zinc.

Antiseptique, le zinc stimule nos défenses #immunitaires et les processus de #cicatrisation des plaies. Les bonnes sources comprennent les noix, les huîtres et les graines.


Consommées naturellement dans les aliments, les vitamines sont peu susceptibles de causer des dommages. Mais lorsqu'elles sont prises en doses concentrées sous forme de supplément, cela peut entraîner des problèmes de santé.

Certaines vitamines ne sont pas toxiques, mais...


À l'instar de la vitamine K, certaines vitamines hydrosolubles n'ont pas de #toxicité observable. Ces vitamines comprennent la vitamine B1 (#thiamine), la vitamine B2 (riboflavine), la vitamine B5 (acide #pantothénique), la vitamine B7 (#biotine) et la vitamine B12 (#cobalamine).



Néanmoins, même non-toxiques en soi, certaines d’entre elles peuvent interagir avec des médicaments et interférer avec des résultats d'analyses sanguines. Par conséquent, même disponible sans ordonnance, une supplémentation vitaminique doit s'envisager en prenant l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.


Excès de vitamines et méfaits.



Bien que la vitamine C ait une toxicité relativement faible, des doses élevées d'acide ascorbique peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux (diarrhées, crampes, nausées, vomissements). Également, des migraines peuvent survenir à des doses élevées. Enfin, naturellement antioxydantes, prises en excès, elles peuvent provoquer l'effet inverse et entraîner des processus pro-oxydants dans l'organisme.



Prise en excès, la #niacine (vitamine B3) peut entraîner une #hypertension artérielle, une vision altérée, des #douleurs abdominales et des lésions hépatiques.


Prise en excès, une supplémentation vitamine #pyridoxine (vitamine B6) peut provoquer des symptômes #neurologiques graves semblables aux #neuropathies périphériques (sensations de brûlure, de paresthésies et de picotements aux pieds et aux mains ; "paresthésies en chaussettes et en gants"). De plus, peuvent survenir également des nausées, une sensibilité à la lumière et des brûlures d’estomac.



Prendre trop de suppléments riches en vitamine B9 (acide folique ou #folate) peut altérer la fonction mentale, voire avoir un impact négatif sur le système immunitaire jusqu'à masquer une #carence en vitamine B12 potentiellement sévère.


La toxicité de la vitamine A est principalement associée à une consommation excéssive de compléments alimentaires riches en vitamine A. Les symptômes comprennent des nausées, une augmentation de la pression intracrânienne pouvant aller jusqu'au coma.


La toxicité de la prise de doses élevées de suppléments de vitamine D peut entraîner des symptômes dangereux, notamment une perte de poids et d'appétit et un rythme cardiaque irrégulier. Il peut également augmenter les taux de #calcium dans le sang, ce qui peut entraîner des dommages au niveau de nombreux organes.



Prendre de la vitamine E à forte dose peut interférer avec la #coagulation sanguine, provoquer des hémorragies jusqu'à entraîner un #AVC.


Faut-il prendre des vitamines ou non ?



La supplémentation en vitamines fait partie de la routine quotidienne de nombreuses personnes. Cependant, bien que les instructions pour un dosage correct soient précisées sur la plupart des emballages de suppléments en vente libre, certaines personnes consomment une dose plus importante que celle qui est recommandée. Par ailleurs, la prise de doses trop importantes de certaines vitamines hydrosolubles peut entraîner des effets secondaires potentiellement dangereux. Par exemple, la prise de doses très élevées de vitamine B6 entraîne possiblement des lésions nerveuses irréversibles au fil du temps.


Que faire pour bien faire ?


Même si les vitamines et les minéraux sont disponibles sans ordonnances, il est primordial de prendre l'avis de son #médecin et de son #pharmacien avant de se supplémenter, afin de vérifier si la complémentation est utile et, le cas échéant, pour vous orienter sur les compléments les plus adaptés, car une prise de vitamines ou de minéraux n'est efficace qu'en cas de carences (actuelles ou en devenir) et l'excès est néfaste.


Quels sont les AJR récommandés ?


En France, les apports journaliers recommandés pour les #vitamines et #minéraux sont fixés par le Règlement Européen (UE) n°1169/2011. Ces valeurs sont officiellement appelées "apports de référence" (AR), mais elles sont aussi couramment nommées VNR (Valeurs Nutritionnelles de Référence), AQR (Apports Quotidiens de Référence) ou #AJR (Apports Journaliers Recommandés).


Ainsi, les recommandations sont les suivantes :



Pour plus d'informations, sollicitez votre #pharmacien et votre #médecin !


Par Dr Thomas K. – Tous droits réservés – Entreprise Thomas K. Edition ©

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page