top of page

Les mystères de la Vitamine C !

Dernière mise à jour : 22 nov. 2022

Aussi appelée acide ascorbique, la #Vitamine C joue un rôle important de cofacteur enzymatique indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, en intervenant notamment dans la synthèse du collagène ou l’absorption du fer. De plus, la vitamine C exerce une action #antioxydante dans de nombreuses réactions inflammatoires et aide à maintenir notre #immunité et notre #vitalité.



Origine de la vitamine C.


Le scorbut est une maladie causée par #carence en vitamine C. Il touchait autrefois les marins partant pour de longs voyages et qui n'avaient pas accès aux fruits et légumes frais. Cette maladie se caractérise notamment par des saignements au niveau des gencives, en raison de cette carence en vitamine C, d’où son nom chimique « acide ascorbique » signifiant « anti-scorbut » en grec. Dans les années 1930, l’acide ascorbique a été synthétisé pour la première fois par W. N. Haworth, recevant un prix Nobel de Chimie pour cette découverte.


Boostez votre tonus !


La vitamine C joue un rôle important sur notre #tonus et notre #vitalité, car elle participe à la synthèse de neurotransmetteurs. De plus, l’acide ascorbique permet de lutter contre la #fatigue grâce à son action sur les mitochondries (= les centrales énergétiques des cellules). C’est pourquoi la fatigue chronique est l’un des principaux signes de carence en vitamine C.


Renforcez votre immunité.

En augmentant l’activité basale et la circulation des leucocytes (= globules blancs), la vitamine C aide à stimuler notre système immunitaire. Ainsi, l’acide ascorbique est un précieux allié face aux infections virales, aux pathologies infectieuses de la sphère ORL, mais aussi dans tous les processus inflammatoires.


Accélérez la cicatrisation.


La vitamine C est indispensable à la synthèse du #collagène, notamment lors de phases de cicatrisation de la peau ou des muqueuses. Les fonctions principales du collagène sont de fixer le calcium sur les os, luttant contre l’#arthrose, et de renouveler les tissus de l’épiderme, en maintenant élasticité et fermeté. D’ailleurs, en cas de déficit en vitamine C, des anomalies de production de collagène peuvent apparaître, entraînant une fragilité des tissus conjonctifs, des vaisseaux sanguins, de la peau et des os.


Luttez contre vieillissement cellulaire.


Tout comme la vitamine E, la vitamine C a un pouvoir antioxydant en captant les radicaux libres pro-oxydants. Par son caractère hydrophile, la vitamine C exerce cette action dans les milieux aqueux de notre organisme. L’acide ascorbique permet aussi de réactiver la vitamine E oxydée (= tocophéroxyle), permettant de lutter contre l’oxydation et le vieillissement cellulaire.



Normalisez les troubles de l'humeur.


La vitamine C catalyse certaines réactions chimiques permettant la synthèse de neuromédiateurs comme les catécholamines (dopamine, adrénaline et noradrénaline). Au niveau du système nerveux, la noradrénaline intervient dans la régulation des émotions, de l’humeur et du sommeil. Ainsi, une carence en vitamine C peut aggraver des troubles du sommeil ou de l’humeur.


Luttez contre l'anémie.


En améliorant sa biodisponibilité, l’acide ascorbique favorise l’absorption du #fer au niveau intestinal. Ainsi, la vitamine C aide à maintenir un bon taux de fer, et par conséquent, de globules rouges dans le sang. D’ailleurs, en cas de carence en vitamine C, il est fréquent de voir apparaître une #anémie.


À quel dosage prendre la vitamine C ?


L’acide ascorbique ne pouvant être synthétisé par l’organisme, les A.N.C. (apports nutritionnels conseillés) dépendent de l’âge et de certaines situations. Par exemple, chez le fumeur ou la femme allaitante, il faut prévoir une augmentation de 20 % des besoins en vitamine C. Ainsi, les A.N.C. en vitamine C sont de 110 mg/jour chez l’adulte et jusqu’à 140 mg/jour chez le fumeur ou la femme allaitante.


Quelle vitamine C choisir ?


La meilleure vitamine C est celle qui provient d'une alimentation variée et riche en fruits et en légumes. En cas de carence, ou si votre alimentation est borderline, il est intéressant de vous supplémenter en vitamine C. Qu'elle soit conditionnée en gélule ou en comprimé, l'idéal est de privilégier la vitamine C d'origine naturelle. Elle peut être extraite de différents fruits comme le Camu camu ou l'acérola par exemple. Mes coups de coeur ? Acérola de #PhytoVitae en comprimé à croquer et Vitamine C de NutriPrescription en gélule à avaler.



Avec quoi puis-je associer la vitamine C ?


Pour améliorer l'action sur le tonus et la vitalité, on peut associer une complémentation en vitamine C avec de la spiruline, une micro-algue source d'oligo-éléments essentiels. Sans effet secondaire, on peut retrouver cette association dans la nouvelle spécialité Sp02 de #NutriPrescription.


Par Dr Thomas K. – Tous droits réservés – Entreprise Thomas K. Edition ©

205 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page