top of page

💊 Quels compléments alimentaires pour passer l'hiver ? 💊

Dernière mise à jour : 17 avr. 2022

Les températures dégringolent, les doudounes sont presque de sortie et les sites en ligne nous bombardent déjà de leurs "Offres de Noël"… Pas de doute : l’hiver arrive doucement ! Avec le #froid qui s’installe, notre #organisme est mis à mal notamment par les #microbes ambiants qui se rajoutent à la #Covid. Or, une cure de #vitamines et #minéraux justement choisis peut nous aider à garder le cap vers un hiver serein. Mais on se perd facilement face à la foultitude de compléments alimentaires. Lesquels sont utiles ? Sont-ils efficaces ? Comment les choisir ? Je vais vous dévoiler mes sept favoris pour affronter une saison froide sans turbulences.

Pourquoi se sent-on plus fatigué en hiver ?

Deux facteurs ébranlent notre organisme : le #froid et le #confinement. Le froid assèche les barrières de notre organisme : notre peau et nos muqueuses. Déshydratées, nos muqueuses (du nez, de la gorge, etc.) sont moins efficaces et plus perméables aux #microbes qui profitent d'une brèche pour s'y faufiler. Aussi, en raison du confinement, nous restons davantage cloîtrés à l'intérieur. Ajouté à cela, un manque d’aération et les microbes s'en donnent à cœur joie !

Quel intérêt d'une cure en hiver ?

Avoir recours aux compléments alimentaires n’est utile que pour pallier des #carences. Si notre #alimentation est suffisamment variée alors ils deviennent superflus. En été, nous mangeons naturellement plus de fruits et légumes et les rayons de soleil stimulent notre vitamine D, or à l’arrivée de l’hiver, l’alimentation et le temps se dégradent. Bien que conviviaux, les raclettes et fondues apportent moins de nutriments que des portions végétales, d’où l’intérêt d’enrichir son alimentation, en vitamines et minéraux, pour éviter que ne s’installent des manques.

On privilégie les vitamines naturelles.

Le naturel n’est pas qu’un phénomène de mode. La structure chimique d’une molécule conditionne à la fois son absorption, sa dégradation et ses effets. Et les vitamines d’origine naturelle sortent du lot, car ces formes sont davantage compatibles avec la physiologie humaine. Si vous le pouvez, orientez-vous vers des compléments d’origine naturelle, vous aurez tout à y gagner.


Les probiotiques : c'est automatique.

Nos intestins sont à chouchouter, car ils renferment 60 à 70 % de nos #cellules immunitaires. Afin de soutenir et renforcer notre #microbiote, une cure de probiotiques est intéressante pour densifier la flore et la rendre moins perméables aux intrus. Mon chouchou pour préparer le terrain ? #Lactibiane #Immuno de #Pileje. Ces comprimés à sucer sont à la fois super pratiques et bons. Ils renferment les vitamines C et D2 ainsi que deux souches microbiotiques dosées à 2 milliards par comprimé : L. paracasei LA802 et L. acidophilus LA201.

Du magnésium oui, mais marin.

Une carence en #magnesium peut entraîner stress et fatigue. Or, nous sommes dénués de réserve de magnésium, d’où la nécessité d’un apport régulier. En plus de privilégier les eaux riches en #minéraux à la place des sodas, on peut se complémenter en #MagnésiumMarin. De préférence, prenez-le associé à la vitamine B6, car ce co-facteur aide à favoriser son assimilation par l'organisme. Quid de la durée ? Une cure d’un mois minimum sera optimale.


Une algue à la mode : la spiruline 

Très bon complément alimentaire grâce à sa forte teneur en protéines et micro-nutriments, la #spiruline peut se rencontrer sous forme de poudre ou de gélule. Naturelle et bien assimilée par l’organisme, elle booste idéalement notre système immunitaire pendant la période de microbes en surnombre. Conseil : préférez-la en version « bio », ça sera d’autant plus sain pour l'organisme.

#Acérola : le super-fruit

Cette cerise sud-américaine contient jusqu’à 80 fois plus de vitamine C que l’orange, d’où son appellation de #SuperFruit. ! A la fois stimulant et #AntiOxydant, une cure d’acérola n’aura que des bienfaits pour l’organisme. En plus de son effet "coup de fouet" énergétique, la vitamine C naturelle soutient nos défenses immunitaires. Et comme on ne la stocke pas, alors open-bar sur la vitamine C chaque jour tout au long de l'hiver.

L'échinacée : quésaco ?

Ou plutôt LES #échinacées car il s'agit d'une famille de plantes dont les extraits de racine aident à soutenir nos défenses immunitaires. Pris préventivement, sous forme de cure, ces extraits de plantes tendent à stimuler le #Système #Immunitaire. On peut les voir également associés à la #propolis : la résine antiseptique issue de la ruche. On retrouve ce combo-immunitaire gagnant dans le tout nouveau "Immunité & Résistance" des laboratoires #PhytoVitae :

Et enfin, la vitamine D.

Puisque le sommeil nous oublie, la carence en #vitamineD peut arriver plus vite que prévue, or c'est le chef-d'orchestre de notre arsenal immunitaire à ne pas négliger ! Si manger du poisson gras vous fait tournicoter, alors une cure de #VitamineD3 (autrement appelée #cholécalciférol) peut vous aider à renforcer vos défenses immunitaires, surtout face à la #Covid-19. D'ailleurs, si l'on est porteur, l'Académie Nationale de Médecine recommande une supplémentation de l'ordre de 800 à 1000 UI par jour. Hyper pratique, cette dose correspond à un pschitt par jour du nouveau #D3BIANE des laboratoires #Pileje.

Et moi dans tout ça ?

Avant de foncer la tête-baissée vers un complément alimentaire et de se prendre les pieds dans le tapis, l’idéal est de faire le point avec votre médecin ou votre pharmacien sur vos éventuels besoins et carences. Épaulé par ses conseils, vous aurez toutes les cartes en main pour vous orienter vers le/les complément(s) le(s) plus utile(s) et adapté(s) pour une supplémentation personnalisée afin d’affronter une houleuse saison hivernale...


Par Dr Thomas K. – Tous droits réservés – Entreprise Thomas K. Edition ©


Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page