top of page

Pourquoi ai-je toujours faim ?

Dernière mise à jour : 17 avr. 2022

Ressentir la #faim tout comme le #rassasiement est une histoire de #sensations, à l'instar du plaisir de #manger qui nous reprend puis qui s'arrête. Rien ne sert de réfléchir ou de compter les #calories quand ces #signaux nous parviennent pour nous aider à réguler à la fois notre appétit et les quantités ingérées. Vous ne ressentez plus ces signaux et mélangez vos sensations ? Voici quelques astuces simples pour re-paramétrer son corps.


Non à la précipitation.

Il est normal de ressentir encore la faim après avoir englouti son repas, car la satiété ne s'exprime pas en un claquement de doigts. Il faut compter en moyenne une vingtaine de minutes, après le début du repas, pour que le corps vous informe qu'il est repu.

Accordez-vous au minimum une demi-heure pour déjeuner afin de renouer avec les signaux de rassasiement.

Deux types de rassasiement.

Le #rassasiement gustatif se déroule dans notre palais, il fait disparaître le plaisir que l'on ressent pour tel ou tel aliment sans pour autant nous faire savoir que l'on est rassasié. C'est lui qui nous fait dire "Je ne veux plus de pâtes, par contre je prendrais bien un dessert". Pour le ressentir, il faut avoir faim quand on commence à manger et faire attention aux #sensations gustatives qui évoluent tout au long du repas. Le rassasiement global intervient en dernier et nous coupe tout plaisir de manger. Ce signal indique à notre #cerveau que l’on est repu et que l’on peut s’arrêter de #manger. Il doit faire ressentir une sensation de plénitude et non d’inconfort.

Un inconfort en sortant de table ?

Vous avez manqué les #signaux envoyés par votre corps et mangé à #saturation. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce raté : vous étiez concentré sur autre chose (téléphone portable, télé, etc.) ou encore vous avez mangé par automatisme sans vous écouter. Pour y remédier, limiter les perturbateurs qui nous entourent est fondamental pour se connecter à notre #assiette, ne serait-ce qu’une vingtaine de minutes. En déjeunant plus calmement tout en savourant #goûts et textures, vous mangerez jusqu’à votre faim, sans aller au-delà..


Être à l'écoute de son corps est primordial pour maitriser son #poids.


Et l'envie de manger dans tout ça ?

A contrario de la sensation de faim, l'envie de manger ne répond à aucun signe physiologique, mais à une demande psychologique. Cette envie de manger sans raison peut avoir de multiples origines, comme les #émotions (un stress, une angoisse, etc.) ou nos sens qui s'affûtent (l'odeur d'un brownie, la vue d'un paquet de biscuits, etc.). Ces derniers se retrouvent stimulés et donnent une impulsion vers la #nourriture.


Les signaux de #faim et de #soif peuvent se confondre.

Des pistes pour y remédier.

L'idée est d'arriver à changer son état d'esprit en pensant à quelque chose d'autre. Fixer son attention en faisant une autre activité permettra d'éviter de rester focalisé des heures durant sur l'aliment incriminé. Au choix, selon le moment et le temps disponible, vous pouvez vous promener, passer un coup de téléphone, méditer, faire du sport... qu'importe du moment que vous déployez une stratégie pour ré-orienter vos #pensées.


Un dernier conseil ?

Les signaux de faim et de soif se ressemblent plus que l'on ne le pense et peuvent être confondus. A l'arrivée d'une fringale, il n'est ainsi pas ridicule de d'abord se réhydrater avec un peu d'eau avant d'aller grignoter un morceau. Attendez un instant après quelques gorgées d'eau et voyez si votre sensation de faim se dissipe.


Par Dr Thomas K. – Tous droits réservés – Entreprise Thomas K. Edition ©

Posts récents

Voir tout

Kommentare


Post: Blog2_Post
bottom of page