top of page

💉 Vacciner contre la grippe : utile ou non face au Covid ? 💉

Dernière mise à jour : 17 avr. 2022

Véritable fléau mondial, la #grippe hivernale demeure un sujet de #santé publique majeur puisqu’elle infecte chaque année entre 2 et 8 millions de Français. En cette année atypique avec le #coronavirus qui sévit encore, est-il ou non utile de se faire #vacciner contre la grippe ? Quels liens entre ces deux pathologies virales ?



Familière mais pas anodine.

Aussi familière voire anodine que la grippe puisse paraitre, on lui impute chaque année en France entre 10 000 et 15 000 décès, dont 90 % dans la tranche de population déjà la plus exposée au #Covid. Tout comme le Covid, la grippe est une infection respiratoire aigüe très contagieuse pouvant gravement affecter les personnes fragiles.


Protection indirecte.

Bien que le #vaccin contre la grippe saisonnière ne protège pas du Covid, il permet de réduire les risques de voir s’entrechoquer ces deux #virus, SARS-CoV-2 et #influenza, en même temps. Leur cohabitation ne ferait aucunement bon ménage !


Hôpital sous tension.

Se vacciner contre la grippe permet aussi d'éviter un nouvel afflux de #malades à l'hôpital, déjà sous tension avec les malades du Covid. Pendant la #pandémie, il est primordial de réduire les comorbidité et comortalité au maximum, en empêchant une propagation simultanée des deux virus.


Une grippe saisonnière, des virus.

Bien que l'on dise communément "la grippe", elle a pour origine trois sortes de virus #influenza : A, B et C. Les virus de type A, pouvant infecter aussi certaines espèces animales, sont classés en sous-types notés HxNy. Cette distinction s'opère selon les protéines de surface du virus, l'hémagglutinine ou H et la neuraminidase ou N, comme par exemple "#H1N1". Les virus de type B infectent quasi-exclusivement l’Homme, ils sont regroupés en deux familles : B-Yamagata et B-Victoria. Le type C ne fait pas trop parler de lui car il ne déclenche pas d'épidémie.


Comment fabrique-t-on ce vaccin ?

Le vaccin contre la grippe en France ne contient que des particules #virales et est dénué d'adjuvant tel que l’aluminium. La fabrication du vaccin comporte une étape de culture du virus sur oeufs de poule avant d'être inactivé chimiquement. C'est pour cette raison que ce vaccin est proscrit chez les personnes allergiques aux oeufs. In fine, seules persistent les "portraits robots" des virus dans la seringue qui sont dénués de #pathogénicité mais seulement inducteurs d'#immunité.


Quelles souches choisir ?

L'#OMS suit au jour le jour les épidémies mondiales et opère un classement des virus selon leur risque d'émergence. Les laboratoires se fient à ces données pour produire les vaccins. Ainsi, le vaccin contre la grippe saisonnière est composé de quatre souches (2 de type A + 2 de type B) : on parle de vaccin quadrivalent. On n'y met jamais de type C car il ne provoque pas d'épidémie contrairement aux A et aux B.


Pourquoi le refaire chaque année ?

Les virus ne sont pas tous charpentés de la même façon. Ceux de la grippe sont dits à "ARN simple brin". A mesure qu'ils se reproduisent dans les cellules, des "erreurs de copies" surviennent : ce sont des mutations. Elles permettent au virus d'échapper au système immunitaire et oblige ainsi l'OMS à revoir la composition du vaccin chaque année.


La vaccination : un geste pour soi et pour autrui.

En évitant de potentielles complications, surtout chez les plus fragiles, se faire vacciner contre la grippe deviendra plus que tout un enjeu de santé publique majeur pour sa santé et celle des autres. Car, une fois immunisé, les risques de contracter la maladie et contaminer autrui se réduisent comme peau de chagrin.


Coté efficacité ?

La santé ne se résume pas à des statistiques et nous ne sommes jamais à l'abris d'une nouvelle mutation. Ainsi, ce vaccin probabiliste n'offrira jamais une protection absolue. De plus, le vaccin anti-grippal ne protège que de la grippe et ne permet pas de s'affranchir des gestes #barrières contre les autres maladies.


Dois-je me vacciner ou non ?

Les populations fragiles, dites "cibles", sont prioritaires pour se faire vacciner contre la grippe car les conséquences de cette dernière pourraient être fatales. Vous souhaitez vous faire vacciner ? Parlez-en à votre #médecin et à votre #pharmacien, ils pourront vous conseiller et vous orienter, au cas par cas, en faisant le point avec vous.


Votre pharmacien : votre allié.

Depuis 2019, les Français peuvent également se faire vacciner par un Docteur en Pharmacie en sein d'une officine. Pour bénéficier de ce dispositif, en plus d'être majeur, il faut figurer parmi les individus dits "cibles" : personnes enceintes, obèse, âgées de plus de 65 ans, etc... (la liste exhaustive est ici). Les Pharmacies viennent en soutien et en renfort des Médecins, des Infirmiers et autres structures pouvant vacciner contre la grippe afin d'améliorer la couverture vaccinale.


Et le vaccin homéopathique ?

Le vaccin homéopathique n'existe pas. D'ailleurs, associer "vaccin" et "#homéopathie" est antinomique car, contrairement à l'homéopathie, un vaccin contient des substances actives. A ce jour, aucun protocole #homéopathique, tel qu'il soit, n'a scientifiquement démontré de preuves d'efficacité et ne fait l'objet d'aucune recommandation de la part d'Instances Officielles sérieuses, telles qu'elles soient.


Quelles spécialités disponibles ?

Bientôt disponibles en France (le démarrage de la campagne de vaccination anti-grippale démarre mardi 13 octobre 2020), le #VaxigripTetra© des Laboratoires Sanofi et l'#InfluvacTetra© des Laboratoires Mylan. Bien que tous deux protègent de la grippe saisonnière, la différence provient de leurs AMM. On peut vacciner avec VaxigripTetra© adultes, femmes enceintes et enfants à partir de 6 mois. Alors qu'on ne peut vacciner avec l'InfluvacTetra© que les adultes et les enfant à partir de 3 ans.


AMM* : Autorisation de Mise sur le Marché.


Par Dr Thomas K. – Tous droits réservés – Entreprise Thomas K. Edition ©

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page