top of page

J'ai mal aux gencives : que faire ?

Dernière mise à jour : 17 avr. 2022


Vos gencives vous font mal ? Vous remarquez un saignement après avoir croqué dans une pomme ou forcé sur le brossage des dents ? Les douleurs et saignements peuvent être le signe d’une inflammation des gencives (gingivite), d’une infection ou encore d’un aphte. Jusqu'à devenir handicapantes, les douleurs aux gencives peuvent pourtant être évitées. À quoi sont dues les douleurs de gencives ? Comment limiter leurs survenues ? Quels gestes adopter pour prendre soin de ses gencives ? Des éléments de réponse.

À quoi est due l'hypersensibilité dentaire et gingivale ?

L’hypersensibilité dentaire est due principalement à deux phénomènes : l'usure de l'émail et la rétractation des gencives. Aussi appelé récession des gencives, ce phénomène est le principal facteur de l’hypersensibilité dentaire. Il correspond à une rétractation du parodonte laissant apparaître la dentine : on parle de récession des gencives.


Choisir une brosse à dents adaptée.

En cas de sensibilité dentaire et gingivale, le choix de la brosse à dents et le brossage sont très importants. La brosse à dents doit être à poils souples, et on bannit les brosses à dents à poils mi-durs ou durs afin de ne pas agresser les gencives. Le brossage doit se faire de façon verticale avec des mouvements circulaires doux : exit les mouvements de droite à gauche, mais de haut en bas, en allant de la gencive vers les dents (= du rouge vers le blanc).


Quels bains de bouche choisir ?

Les bains de bouche à base d'actifs tels que la chlorhexidine combinée au fluorure d'étain ou encore le chlorure de cétylpyridinium ont un effet démontré sur la plaque et les gingivites. En revanche, il ne faut pas compter sur les bains de bouche pour prévenir les parodontites (inflammation des tissus de soutien des dents conduisant à la mobilité puis à la perte des dents) ou combattre le tartre, car seul le détartrage effectué par un professionnel est efficace. Toutefois, les solutions à base de chlorure de zinc pourraient ralentir sa formation.


Et les huiles essentielles ?

Les propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes de l'huile essentielle de tea-tree (arbre à thé) tendent à réduire l'inflammation et à lutter contre les bactéries bucco-dentaires. Il suffit d’ajouter une goutte (une seule, pas plus !) d'huile essentielle sur le dentifrice une fois par jour en prenant garde de bien se rincer la bouche après.


Que faire contre la plaque dentaire ?

La plaque dentaire est un enduit mou, collant, qui résulte de l'amas de débris alimentaires, de tartre et de salive, à la surface des dents ainsi qu'à la lisière entre ces dernières et la gencive. S'imprégnant en outre de sucre, la plaque dentaire constitue un milieu privilégié pour le développement bactérien. Si ce biofilm n'est pas éliminé par un brossage régulier et soigneux, il va favoriser le développement de caries, qui détruisent l'émail et la dentine de la dent.


Que faire contre l’usure de l’émail ?

L'usure progressive des dents entraîne une perte de la couche protectrice de l’émail, ce qui augmente ainsi la perméabilité dentinaire. Ce phénomène peut résulter d’une abrasion mécanique de l'émail qui est une usure pathologique des dents, elle-même pouvant être causée par :

  • un processus mécanique : un brossage violent et inadapté avec une brosse à dents dure ou un dentifrice trop abrasif,

  • le bruxisme (grincement des dents dû à une contraction involontaire des muscles de la mâchoire).

L’usure de l’émail peut également résulter d’une érosion causée par un processus chimique de dissolution via l'ingestion d’aliments ou de boissons acides comme les sodas. Plus rarement, les reflux gastro-œsophagiens et les vomissements répétés (notamment chez les personnes souffrant de boulimie), peuvent être responsables.


J'ai mal aux dents : s’agit-il d’une carie ou d’une sensibilité dentaire ?

Que la douleur soit brève et vive ou qu’elle soit sourde et persistante, la douleur dentaire peut être le signe de sensibilité, ou quelque chose de plus grave comme une carie. Une consultation chez votre dentiste s'impose pour effectuer un diagnostic. Néanmoins, deux différences peuvent se remarquer :

  • Douleur due à la carie : la douleur peut être sourde, vive ou de courte durée, peut vous tenir éveillé la nuit et peut être déclenchée par le fait de manger ou de mordre.

  • Douleur due à la sensibilité dentaire : une douleur intense, soudaine et brève souvent causée par des boissons et des aliments froids ou chauds.

À quoi est due une carie dentaire ?

Les bactéries buccales se nourrissent du sucre que nous consommons dans les aliments et les boissons et produisent des acides. À défaut d'un bon brossage de dents, ces acides dégradent l’émail, ce qui entraîne des caries dentaires.


Quelles différences avec la sensibilité dentaire ?

Lorsque l’émail s’use ou que vos gencives se rétractent, la dentine sous-jacente qui contient de petits trous menant aux nerfs est exposée. Certains déclencheurs, en particulier le froid comme l’eau glacée, peuvent stimuler les nerfs à l’intérieur de vos dents, à l'origine de douleurs.


Comment limiter l'érosion de l'émail ?

Il est possible de se protéger de l’érosion de l’émail. Pour ce faire, il faut avant tout surveiller son alimentation, de même que porter une attention particulière à certaines habitudes. Voici quelques conseils pour protéger votre émail :

  1. Limitez la fréquence à laquelle vous consommez des aliments et des boissons acides comme les sodas.

  2. Consommez les boissons et aliments acides ou sucrés après les repas, puisque c’est à ce moment qu’il y a le plus de salive dans la bouche. La salive protège naturellement les dents contre les agressions acides.

  3. Évitez de siroter des boissons acides sur une période étendue, ou encore de grignoter tout au long de la journée.

  4. Assurez-vous d’adopter la bonne technique pour nettoyer vos dents et utilisez absolument une brosse à dents à poils souples.

  5. Consultez un médecin si vous souffrez de reflux gastrique afin d’être orienté vers une thérapeutique appropriée.

Quel traitement pour la perte de l'émail ?

Le traitement de la perte d’émail peut varier et dépend du diagnostic de votre chirurgien-dentiste. Si la perte d’émail est significative, le dentiste peut recommander de couvrir la dent avec une couronne dentaire. Cette dernière pourra protéger la dent contre une usure supplémentaire. Dans les cas plus superficiels, on conseillera avant toute chose de modifier les habitudes et d’utiliser un dentifrice spécialement adapté pour protéger l’émail, dont les dentifrices très enrichis en fluor.



Le clou de girofle en cas de rage de dents : info ou intox ?

Info ! En cas de douleur dentaire ou gingivale aigüe, l'huile essentielle de clou de girofle permettra d’être soulagé instantanément grâce à l’eugénol qu’elle contient et qui possède des propriétés antalgiques et analgésiques (antidouleurs). Appliquer 1 goutte d'huile essentielle de clou de girofle au contact de la dent ou la gencive douloureuse, à raison de 2 à 3 fois par jour, en attendant de consulter rapidement votre chirurgien-dentiste.


Comment se blanchir les dents ? .

Nous pouvons trouver toutes sortes de méthodes pour se blanchir ou s’éclaircir les dents sur internet. Passons-les en revue !

  • Le citron : célèbre remède des recettes de grand-mère, le citron est cependant à éviter ABSOLUMENT pour nos dents. En effet, celui-ci va procurer un blanchissement instantané des dents mais va fragiliser l’émail qui est attaqué par son acidité.

  • L’huile de coco : elle ne semble pas nocive, mais jamais aucune étude n’a établi un lien entre celle-ci et un quelconque éclaircissement des dents.

  • Le curcuma : il est sans aucun doute la meilleure façon pour obtenir des dents jaunes-orangées, très loin du blanc recherché.

  • Le charbon : celui-ci va légèrement noircir la gencive et va donc, par jeu de contraste, rendre vos dents plus blanches. C'est ni plus ni moins qu'une illusion d'optique clairement avouée par les laboratoires :

  • Le bicarbonate de soude : vous pouvez en utiliser pour blanchir vos dents, en petite quantité sur votre brosse à dent sans rien ajouter d’autre. Cependant attention à ne pas en abuser et à ne pas l’utiliser de facon régulière (1 fois toutes les 2 semaines, PAS PLUS ! ). En effet, en utilisation trop fréquente, le bicarbonate va attaquer l’email de vos dents, les fragiliser et aggraver votre sensibilité gingivale.

En conclusion, le blanchiment dentaire (ou plutôt l'éclaircissement des dents) le plus sûr, le plus durable et le plus efficace reste celui effectué par un professionnel en centre dentaire : votre chirurgien-dentiste.


Attention aux dentifrices "bio".

Les éléments chimiques des dentifrices sont des composants essentiels et incontournables pour un brossage des dents efficaces. Par exemple, le fluor est tout à fait indispensable à la composition d’un dentifrice. Il permet de renforcer la structure minérale de la dent. Ainsi, opter pour un dentifrice bio sans fluor et se passer de cet élément augmente les risques d’avoir des caries.


Que penser des dentifrices "faits-maison" ?

Dans la volonté de faire quelque chose de positif, au final, on fait quelque chose de très négatif. Les dentifrice home-made sont composés principalement de charbon, de bicarbonate ou d'argile. En plus d'être dénués de fluor pour éviter les caries, ces dentifrices représentent un risque abrasif important pour l’émail dentaire.


Quid des probiotiques ?

Il a été prouvé in vivo que les lactobacilles contenues dans les probiotiques diminuaient la croissance des bactéries pathogènes de la gencive et amélioraient plusieurs symptômes de la maladie parodontale, grâce à l’acide lactique qu’elles contiennent et qui rendent le milieu hostile à bon nombre de microbes. Il existe des probiotiques spécifiques pour la zone bucco-dentaire que l'on peut trouver chez le Laboratoire Pileje par exemple.


Par Dr Thomas K. – Tous droits réservés – Entreprise Thomas K. Edition ©

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page