top of page

Cure détox : utile ou intox ?

Dernière mise à jour : 17 avr. 2022

Promettant de débarrasser rapidement son organisme de diverses toxines, les régimes et cures détox' ont le vent en poupe en ces périodes festives de fin d'année. Pourtant, bien que séduisants, l'efficacité de ces programmes détox' reste à prouver au regard de la science. Les cures détox' sont-elles efficaces ? Quel "jus détox'" choisir ? Comment purifier son organisme de ses toxines ? Les réponses.


Faut-il succomber à la cure détox ?

“Vite, une détox !” entend-on partout une fois le réveillon passé… Mais pas que, on peut lire ces mêmes recommandations détox au printemps et encore avant les vacances d’été. Bien plus qu'un phénomène de mode, la cure détox est devenue un incontournable réflexe bien-être et minceur qui nous accompagne tout au long de l'année.


Quel est l'objectif d'une cure détox ?

Des compléments alimentaires aux régimes, en passant par jus de fruits frais ou encore de légumes : il y en a pour tous les goûts ! Les objectifs d'une cure détox sont multiples :

  • aider son organisme à se débarrasser des toxines,

  • mettre son système digestif au repos,

  • faire le plein d'énergie et de vitalité,

  • et pourquoi pas : perdre quelques kilos !

Que sont ces toxines ?

En médecine, le terme « toxine » fait référence à une substance toxique élaborée par un organisme vivant comme le serpent venimeux par exemple. Des menaces auxquelles nous sommes loin d’être confrontées tous les jours, sauf si vous avez la chance de faire un safari en Afrique.

Si l'on admet que « toxine » soit utilisé au sens de « substance toxique », son sens reste flou, et ce flou artistique profite aux intérêts des entreprises surfant sur la vague détox.


Éliminer ses toxines ?

Face à tous les différents polluants auxquels nous sommes confrontés dans la vie quotidienne (pesticides, additifs alimentaires, médicaments, etc.), notre organisme possède déjà (fort heureusement!) un mécanisme naturel de nettoyage ou détoxication beaucoup plus puissant que ce que pourraient faire des plantes, et on doit ces bénéfices en partie à nos reins et à notre foie.

Le foie : notre atout détox.

Le #foie joue un rôle déterminent dans le processus global de #détoxication de l'organisme. Il permet une série de réactions chimiques inédites pour convertir des substances toxiques en déchets solubles dans l'eau que l'on éliminera à travers la bile ou l'urine. Aussi, les #reins jouent un rôle important, car ils filtrent chaque jour plus de soixante fois le volume sanguin total. En définitive, ce sont nos #organes qui sont nos premiers et nos meilleurs atouts #détox.

Les cures détox : utiles ou inutiles ?

Si l'on pense qu'un complément alimentaire est capable de gommer à lui-seul divers excès : on se fourvoie. En revanche, si l'on s'aide d'un complément alimentaire dans le cadre d'une démarche détox, alors il vous sera utile. À l'image de médicaments contre l'hypertension ou contre l'hypercholestérolémie, les #compléments #alimentaires détox viennent en soutien aux mesures hygièno-dététiques, mais ne les remplacent pas. En revanche, utilisés à bon escient et dans le cadre d'une "action détox globale", ils vous aideront dans votre lancée.


Du "bon sens".

L'idéal est d’avoir une #alimentation saine au quotidien, plutôt que d'alterner une diète détox quelques fois dans l'an avec des périodes d'excès. En premier lieu, il convient de bannir de son garde-mander tous les aliments trop raffinés, trop gras, trop sucrés ou trop salés, qui n'apportent que des #calories vides : des calories dénuées de nutriments indispensables à la santé. Une fois ce travail accompli, on peut s'aider de diverses plantes qui viendront soutenir notre organisme pour améliorer les processus de détoxication.


Quelles plantes choisir ?

Proposées sous diverses formes galéniques (gélules, ampoules, etc.), certaines plantes peuvent vous aider à détoxifier votre organisme, que ce soit au changement de saison ou après une période d’excès alimentaire. Prises en cure, elles vous aident à retrouver de la légèreté, à mieux digérer et à booster naturellement votre vitalité. Voici des exemples de plantes à privilégier pour une cure détox :


L’artichaut Cynara cardunculus

Aussi apprécié en cuisine, l’#artichaut est aussi une plante permettant d'aider à favoriser la digestion et à réguler le transit. L'artichaut possède des propriétés cholérétiques et cholagogues, qui stimulent la sécrétion et l’élimination de la bile. Son action drainante est aussi appréciée lorsque l’on souhaite maintenir son poids.


Le radis noir Raphanus sativus

Plante star de la détox, le #radis noir stimule le foie en facilitant la sécrétion de bile et, par cette action, aide à évacuer les résidus de différentes toxines. De par son action #cholérétique, le radis noir contribue également à améliorer la digestion et à augmenter la motricité intestinale favorisant ainsi un bon transit.


Le bouleau Betula

Très populaire au printemps, le #bouleau est l'une des plantes les plus fréquemment utilisées en cure détox. Réputé pour ses propriétés diurétiques, il est également retrouvé en gemmothérapie via ses bourgeons qui possèdent toutes les vertus de la plante. Ils sont conseillés pour renforcer les capacités d’épuration du corps, et de contribuer à prévenir la formation de calculs biliaires.


Le romarin Rosmarinus officinalis

Le #romarin aide à stimuler le foie et à favoriser la production d’acides biliaires par les cellules hépatiques, nécessaires pour digérer les graisses. Il tend ainsi à faciliter la transformation des déchets qui seront ainsi mieux éliminés par l'organisme.


Comment faire pour bien faire ?

Lorsque l'on veut s'aider de la #phytothérapie dans une cure détox, l'idéal est d'associer différentes plantes pour cumuler leurs vertus afin qu'elles puissent agir en synergie. Ainsi, on peut retrouver différents complexes en phytothérapie associant bouleau / radis noir / citron ou encore chicorée / romarin / artichaut comme les complexes en ampoules de #PhytoVitae que l'on peut retrouver dans les pharmacies #Pharmavance : #TotalDétox et #DétoxFoie :


Par Dr Thomas K. – Tous droits réservés – Entreprise Thomas K. Edition ©

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page