top of page

Le Curcuma : démystifions les idées reçues sur ce Super-Aliment.

Le curcuma, cette épice dorée aux propriétés médicinales, a suscité un intérêt croissant en tant que complémentalimentaire pour ses possibles bienfaits pour la santé. Cependant, avec sa popularité sont apparues certaines idéesreçues. Dans cet article, nous allons démêler le vrai du faux en examinant sept idées reçues sur le curcuma en tantque complément alimentaire, tout en nous appuyant sur des sources scientifiques.


Le curcuma est-il un remède miracle pour toutes les maladies ?

Bien que le curcuma contienne un composé bioactif puissant appelé curcumine, qui présente des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, il ne peut pas être considéré comme un remède universel pour toutes les maladies. Desétudes préliminaires ont montré que la curcumine peut être bénéfique pour certaines pathologies, telles que l'arthrite ou les maladies inflammatoires chroniques articulaires. Cependant, son efficacité peut varier considérablement selon lesindividus et les pathologies. Le curcuma ne doit jamais être considéré comme un substitut aux traitements médicauxconventionnels, mais plutôt comme un complément potentiel à une approche globale de la santé.


Le curcuma est-il sans danger pour tout le monde ?

En général, le curcuma est bien toléré lorsqu'il est consommé en quantités couramment utilisées dansl'alimentation. Cependant, la consommation de suppléments de curcumine à haute dose peut entraîner des effetssecondaires tels que des problèmes gastro-intestinaux, des nausées et des maux d'estomac. De plus, le curcuma peutinteragir avec certains médicaments, notamment les anticoagulants et les antiplaquettaires, ce qui peut augmenter lerisque de saignements. Les personnes sous traitement médical doivent consulter leur médecin ou leur pharmacienavant de prendre des suppléments de curcuma pour éviter les interactions médicamenteuses potentielles.


Le curcuma peut-il traiter le cancer ?

Bien que des études préliminaires en laboratoire et sur des animaux aient montré que la curcumine possède des propriétésanti-cancer potentielles, il est important de comprendre que ces résultats ne se traduisent pas directement chez l'homme.Donc, non, le curcuma ne peut pas être considéré comme un "traitement anti-cancer".


Le curcuma peut-il remplacer les médicaments anti-inflammatoires ?

La curcumine présente en effet des propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait un complément potentiel pour aider àsoulager les douleurs articulaires associées à l'arthrite et à d'autres troubles inflammatoires. Cependant, il est important denoter que les effets de la curcumine peuvent être modérés par rapport aux médicaments anti-inflammatoires prescrits parun professionnel de la santé. Pour les personnes atteintes de troubles inflammatoires graves, le curcuma peut être utilisé encomplément, mais il ne doit jamais remplacer les traitements médicaux appropriés.


Le curcuma peut-il améliorer la digestion ?

Traditionnellement, le curcuma a été utilisé dans certaines cultures pour faciliter la digestion. Des études suggèrent que lacurcumine peut favoriser la production de bile, qui joue un rôle important dans la digestion des graisses. Cependant, ilmanque encore de preuves scientifiques solides pour étayer pleinement cet avantage. Certaines personnes peuvent trouverque le curcuma les aide à soulager les troubles digestifs mineurs, tandis que d'autres peuvent ne pas ressentir dechangement significatif.


Le curcuma peut-il être consommé en grande quantité sans risque ?

Le curcuma consommé en tant qu'épice dans les aliments est considéré comme sûr pour la plupart des gens. Cependant, laconsommation excessive de suppléments de curcumine peut entraîner des problèmes digestifs et d'autres effetssecondaires indésirables. Il est essentiel de respecter les doses recommandées pour les suppléments de curcuma et deconsulter un professionnel de la santé en cas de doute sur la quantité appropriée.


Le curcuma est-il plus efficace sous forme de complément alimentaire quedans l'alimentation?

Le curcuma utilisé comme épice dans l'alimentation peut certainement contribuer à la santé globale en raison de sespropriétés médicinales. Cependant, les suppléments de curcumine peuvent fournir une dose plus concentrée de cecomposé actif. La forme la plus appropriée dépendra des besoins individuels et des objectifs de santé.


Conclusion

Le curcuma est une épice précieuse qui a attiré l'attention en tant que complément alimentaire en raison de ses propriétéspotentielles pour la santé. Cependant, il est essentiel de dissiper les idées reçues et de comprendre que le curcuma n'estpas un remède miracle pour toutes les maladies. La recherche sur les bienfaits du curcuma se poursuit, et il reste importantde consulter un professionnel de santé avant d'ajouter des suppléments de curcuma à votre régime alimentaire. Utilisé demanière responsable et dans le cadre d'une approche globale de la santé, le curcuma peut être un complément bénéfiquepour soutenir votre bien-être général.


Sources :

  1. Jurenka JS. Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa: a review of preclinical and clinical research. Altern Med Rev. 2009;14(2):141-153.

  2. Hewlings SJ, Kalman DS. Curcumin: A Review of Its Effects on Human Health. Foods. 2017;6(10):92.

  3. Prasad S, Aggarwal BB. Turmeric, the Golden Spice: From Traditional Medicine to Modern Medicine. In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, eds. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press/Taylor & Francis; 2011. Chapter 13.

  4. Mohammadi A, Sahebkar A, Iranshahi M, Amini M, Khojasteh R, Ghayour-Mobarhan M, Ferns GA. Effects of supplementation with curcuminoids on dyslipidemia in obese patients: A randomized crossover trial. Phytother Res. 2013;27(3):374-379.

  5. Di Pierro F, Bressan A, Ranaldi D, Rapacioli G, Giacomelli L, Bertuccioli A. Potential role of bioavailable curcumin in weight loss and omental adipose tissue decrease: preliminary data of a randomized, controlled trial in overweight people with metabolic syndrome. Preliminary study. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2015;19(21):4195-4202.

  6. Chandran B, Goel A. A randomized, pilot study to assess the efficacy and safety of curcumin in patients with active rheumatoid arthritis. Phytother Res. 2012;26(11):1719-1725.

  7. Gupta SC, Patchva S, Koh W, Aggarwal BB. Discovery of curcumin, a component of golden spice, and its miraculous biological activities. Clin Exp Pharmacol Physiol. 2012;39(3):283-299.


145 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page